Rejetée

     

Lison se sent rejetée, un professeur va tout changer

Il était une fois…Lison. Lison est une adolescente de douze ans. Lison a deux meilleures amies avec lesquelles elle est très proche. Mais voilà un jour, ses deux amies la rejettent. Elles lui tournent le dos et commencent à se moquer. Lison se replie sur elle-même, sans comprendre ce qui se passe. Lison se sent seule et perd confiance en elle. Si ses meilleures amies la rejettent, elle ne doit pas être une personne qui a de l’importance. Lison se dévalorise de plus en plus.

     Le temps passe, l’année suivante, Lison rencontre une nouvelle amie avec laquelle elle s’attache fortement mais voilà au bout de quelques mois, la même chose se reproduit, Lison est de nouveau rejetée. Cette nouvelle amie se moque d’elle car elle n’a jamais eu de petits amis. Lison se sent nulle, elle doit vraiment être moche pour que personne ne se soit intéressée à elle. Lison se replie sur elle et devient si triste qu’elle reste dans son coin toute la journée, honteuse. Elle est trop nulle, elle ne vaut rien, les autres sont tellement mieux qu’elle. Lison se répète ces phrases en boucle et plonge dans la déprime.

     Il faut savoir qu’enfant Lison s’était sentie rejetée par sa mère. Lison était la petite dernière qui n’était pas prévue. Sa maman n’avait pas envie d’un nouvel enfant, elle en avait déjà trois, et elle voulait reprendre une vie de femme. Lison était arrivée et sa mère avait dû rester à la maison. Lison avait ressenti ce rejet et l’avait pris pour elle.

     Lison va de plus en plus mal jusqu’à ce jour où un nouveau professeur arrive.  Il n’enseigne ni les mathématiques, ni le français. Personne ne sait à quoi s’attendre. Le premier cours, M. Boniface  demande aux élèves de se mettre par deux ou trois et d’écrire les qualités du copain. Lison se retrouve toute seule.

– Bien, on va changer de jeu. Je vais vous distribuer un  morceau de papier et sur celui-ci vous allez écrire une qualité de Lison ou vous notez un mot positif qui vous fait penser à Lison.
– Et si on n’en trouve pas, dit l’une de ses anciennes meilleures amies.
– Crois-tu que tu n’as pas de qualités ?
– Si j’en ai plein, dit Amandine en rigolant.
– Alors Lison en a autant que toi.
– Ah non je ne crois pas, elle est trop nulle, répond Amandine tout bas.

     Les mots se coincent dans la gorge de Lison.

– Vous avez tous de nombreuses qualités. La première chose que vous allez apprendre dans mon cours, c’est d’en prendre conscience. La deuxième c’est qu’en vous acceptant les uns les autres avec vos différences, vous pourrez faire de grandes choses et surtout être heureux de venir en classe.

Tous les adolescents se mettent à la tâche puis les donnent au professeur qui se charge de les assembler. Amandine et les anciennes amies de Lison rechignent dans un premier temps puis finissent par se prendre au jeu, après tout, les mots sont anonymes, elles ne perdent rien à trouver que Lison a de beaux cheveux, qu’elle est généreuse et souriante. A la fin du cours, M. Boniface distribue les papiers à Lison.

– Voilà Lison, tu sais maintenant combien tu as de la valeur aux yeux de tous. Tu es importante et tu as ta place dans cette classe.

Lison a les larmes aux yeux. Tous ces mots positifs lui réchauffent le cœur.

Le cours suivant, le professeur distribue des papiers à toute la classe et cette fois il demande aux enfants de noter les qualités qu’ils trouvent à chacun. Ils peuvent choisir autant d’enfants qu’ils le veulent et noter autant de qualités qu’ils le souhaitent. Le jeu dure toute l’heure.  A la fin du cours, chacun reçoit ses petits papiers et tous sont surpris de toutes les qualités qu’on leur a trouvées.  Lison a elle-aussi reçu de nouveaux papiers.

– Voilà dit le professeur, vous êtes tous différents et vous êtes tous remplis de qualités. Prenez conscience de votre valeur. Vous êtes tous importants.

Les jours passent et un nouveau souffle règne dans la classe. Le professeur aide chacun des élèves à se trouver, à prendre conscience de leur potentiel. Lison retrouve confiance en elle, oui elle a autant de valeurs que les autres adolescents. Elle est unique. La classe devient soudée. Conscients de leurs qualités, les uns et les autres s’entraident. Si Lison a des facilités en mathématiques alors elle peut aider Louis qui n’y comprend pas grand chose. Louis par contre a des talents d’orateur, il explique à Lison comment il fait pour que les autres l’écoutent.

      Le climat positif permet à chacun de trouver sa place et de mener un beau projet. Toute la classe organise un voyage en Croatie. En mettant à profit les qualités de chacun au lieu de se critiquer, les élèves de la classe découvrent qu’ils peuvent atteindre de grands objectifs.

La matière de ce professeur reste encore mystérieuse. Il semblerait qu’il ait inventé sa propre matière. M. Boniface. Un enseignant du bonheur?

 CopyrightFrance.com Copyright 2019-2020


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s